Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 00:00

 

Un instant j'ai rêvé de la rejoindre, ou plutôt qu'elle me rejoigne. Qui étais-je pour une telle audace ? Elle est bien trop loin, bien trop inaccessible. Elle est belle en se laissant deviner, car elle ne se montre guère et ceux qui voudraient la prendre pour eux ne doivent pas commettre d'erreur. Aucune faute de goût ne saurait être acceptée, pas même pardonnée. Elle est mystérieuse et se réserve à ceux qui savent l'amadouer. Elle leur offre alors sa grâce en un moment où le temps ne choisit pas de s’arrêter mais de voler pour rejoindre un monde où tout est aboli, ou aucune chaîne ne retient personne, où les esprits comme les corps sont libres. Un monde où une certaine fête devient règle de vie. Une fête andalouse, celle où l'inconnu la rejoint, celle où elle s'offre à lui en l'enveloppant de ces parfums prégnants et subtils qu'elle a choisi. L'Andalousie est reine, elle décide.



Une coïncidence de date m'amène à rêver d'une fête andalouse en un jour qui me ramène, ne serait-ce qu'un instant à une autre fête, perdue pour laquelle j'écrivis des mots qui promettaient un amour fugace et éternel ce jour là. Je l'ai oublié.



L’Andalousie est si loin pourtant, si énigmatique. A ma manière je l'aime, idéale ou fantasmée ce qui n'a guère d'importance puisque, si elle veut, si elle choisit, elle est.



Andalousie, un instant, je vais oublier le voussoiement qui convient à une reine et te dire que ces mots, trop faibles, me sont venus par toi. Qu'importe qu'ils ne soient compris des yeux qui les découvriront, si ce n'est, peut-être, par ceux que la lumière andalouse éclaire.

 

 

http://media1.voyages.woopic.com/medias/images/voyager-en-images/normales/campofrio-andalousie-espagne-europe_89162.jpg

Inaccessible

 

PS: Alfred de Musset a décrit son andalouse, je l'avais oublié:


Avez-vous vu, dans Barcelone,
Une Andalouse au sein bruni ?
Pâle comme un beau soir d'automne !
C'est ma maîtresse, ma lionne!
La marquesa d'Amaëgui !

La suite est ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyonnel Groulez - dans Au jour le jour
commenter cet article

commentaires

Ophélie Conan 17/03/2013 22:45


Féminine? Oui, elle me fait penser à un sein, vu de profil!

Lyonnel Groulez 17/03/2013 23:05



Je ne vous le fais pas dire. Enfin, si... Etrange dialogue par commentaires...



Ophélie Conan 17/03/2013 22:35


Voilà bien des mystères, cher Lyonnel. Des mystères qui créent une sorte de suspens. Est-elle aussi inaccessible que la tour de la photo?
L'Andalousie me fait aussi rêver. Nous avons, ma bien-aimée et moi, l'intention de nous y rendre un jour prochain.

Lyonnel Groulez 17/03/2013 22:39



C'est ue photo de hasard et du net. Des mystères? Ne trouvez vous pas à cette colline une forme fort intéressante, et féminine?



Marcel 17/03/2013 14:49


coucou  merci de tes coms chez moi repos dominical aujourd'hui  hihi   bon diimanche 


Marcel

Lyonnel Groulez 17/03/2013 15:20



Attends un peu mon post de demain!



Rose 17/03/2013 02:58


Andalucía de mi vida 


Terre de ma famille :)


Andaloucia del corazon !


Bon dimanche 

Lyonnel Groulez 17/03/2013 16:35



Corazon... Oui, c'est ça!



Présentation

  • : Le blog de Lyonnel Groulez
  • Le blog de Lyonnel Groulez
  • : Les écrits de Lyonnel Groulez, romans, récits, et textes divers
  • Contact

Crime passionnel

Présentation

Chapitre 1 : Résolution

Chapitre 2 : Planification

La rate de Paris