Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 06:09

J'ai un ami irakien. C'est du moins ce que j'aimais dire à mes collègues américains du temps où ils ne se connaissaient qu'un ennemi, le dictateur irakien justement. Et du temps aussi où certains là bas avaient trouvé spirituel de débaptiser les "French fries" pour protester contre le peu d'enthousiasme soulevé chez nous par les déclarations belliqueuses du génie de Pennsylvania Avenue de l'époque. Tout le monde sait pourtant que la frite est belge et se déguste pour elle même, avec du vinaigre ou de la mayonnaise, à la baraque évidemment.

 

 

Mon ami irakien, il faut dire qu'il est un peu vieux. Et même tellement vieux qu'il n'a jamais connu de mot "Irak". Ni les frites d'ailleurs. 

 

Mon ami venu d'Irak, ou peut-être bien d'Iran n'est pas tout à fait un réfugié. Non, on l'a rapporté à Paris vers 1900. A l'époque, le monde était simple: il y avait les civilisés, ceux qui allaient par deux fois manquer de peu de détruire le monde au cours du siècle qui commençait, et les autres qui n'avaient aucun droit et surtout pas celui de conserver, et encore moins d'étudier les précieuses découvertes que faisaients les archéologues européens et en l'occurrence français.


P1050763 Louvre code Hammurabi face rwk

 

C'est ainsi que depuis maintenant plus d'un siècle, mon ami irakien, ou peut-être iranien car bien sûr ces frontières n'étaient pas fixées à son époque, habite Paris. Je suis parfois surpris que personne n'ait encore réclamé son expulsion.

 

C'est un étranger, et en plus il est très subversif mon ami

 

Sans doute le connaissez vous, il s'appelle Hammurabi.

 

 

 

Mon ami est effectivement très subversif: il est le plus ancien texte de loi connu.C'est dire s'il est dangereux.

 

A vrai dire, il est devenu encore plus subversif quand j'ai pensé à lui en lisant le mot "cunéiforme"  sur une autre page du net. Il faudrait que j'aille lui rendre une petite visite: on le trouve facilement et il est rarement entouré de trop de monde. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

O

 J'ai lu que cette jolie stèle de basalte était au final une sorte de bilan du roi Hammurabi, une sorte de testament politique du souverain à destination des princes à venir, afin que
ceux-ci n'oublient pas sa sagesse et son équité. Ah! Il y avait en ce temps-là de bien curieuses traditions qu'on aimerait bien voir renaître en ces temps où l'on détrousse plus facilement au
coin des lois qu'au coin des bois! Mais c'est ainsi.
Cette stèle était aussi, paraît-il, un modèle littéraire qui servait aux élèves-scribes qui l'ont recopié pendant plus de mille ans. Etonnant! Tout ça en écriture cunéiforme! Mais l'aventure ne
se trouve-t-elle pas, finalement, dans les coins?
Répondre
L


Je vais garder ton idée de l'aventure dans les coins (je pense aux astronomes en plein cuneus). Quant à la stèle en question, je ne vais jamais au Louvre sans lui rendre visite: quand on a peu de
principes, on respecte facilement celui là. Même si ces lois étaient violentes et peu égalitaires, elles étaient sans doute un progrès simplement par leur existence sous une forme écrite.



M

coucou


  programme un peu surcharge  en ce moment    je suis peu sur le net     bonne journée mon ami


Marcel
Répondre
L


Chargé? Mais ton blog vit pas mal tout de même! Le visiter, c'est comme pour Paris Roubaix dimanche, ça me rapproche de mes racines.