Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 14:44

 

L'envie me prit, l'autre jour, d'évoquer Marceline. Un commentaire me donna une autre envie, celle de mettre ici quelques mots sur une autre cousine, Violette Leduc.



Elle est la bâtarde ou la femme au petit renard, mais bien plus ou bien moins. Violette Leduc que j'aurais pu ignorer puisque ni Lagarde ni Michard n'avaient voulu la retenir. Mais elle eu l'idée saugrenue de mourir avant l'âge et il se trouva sans doute un enseignant d'un lycée qu'elle avait fréquenté, pensionnaire, un demi siècle plus tôt pour recommander sa lecture. Et c'est ainsi que moi, qui fréquentais l'autre lycée, celui des garçons, je trouvai un livre sur une étagère un soir que j'étais en quête de lecture.



Je n'ai jamais aimé commenter les œuvres littéraires, et je vais pas commencer aujourd'hui. Violette Leduc, j'aime et c'est tout ce que j'ai à en dire. Si vous êtes curieux allez donc à la librairie la plus proche ou dans une bibliothèque. Si vous êtes un peu flemmard, j'ai même une page pour vous où vous pourrez commander son œuvre, du moins ce qui est disponible.



Violette Leduc, je lui dois aussi d'avoir découvert Jean Genet, puisque lui non plus, ni Lagarde ni Michard n'avaient cru bon de le retenir. Franchement, quand on était jeune et en plus hétérosexuel dans les années 70, connaître ces deux là, c'était presque un tour de force, ou plutôt un sacré bon coup du hasard.



C'est que Violette Leduc fut amoureuse du Castor comme du voyou magnifique, et de bien d'autres aussi inaccessibles que le mauvais garçon, comédien et martyr. Mais Violette Leduc, il ne faut pas en parler, il faut la lire.

http://violetteleduc.org/images/stories/oeuvre/livres/tresors_a_prendre_folio.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyonnel Groulez - dans Au jour le jour
commenter cet article

commentaires

Je me reOphélie Conan 10/03/2013 21:46


Je me rends compte que je suis bien loin d'avoir tout lu d'elle! J'ai beaucoup aimé La batarde et Thérèse et Isabelle. Souvent, je relis Thérèse et Isabelle? C'est un livre magnifique. C'est bien
de parler de Violette, elle est injustement obscure.
Merci pour tous ces liens, merci aussi pour celui qui mène à La barbare!

Lyonnel Groulez 11/03/2013 07:10



C'est une association d'idées (d'où le lien) qui a construit tout ça, comme ma découverte, il y a si longtemps de Violette Leduc fut le fruit d'un concours de circonstances qui à son tour
m'ouvrit d'autres yeux. Ainsi va la vie avec ses chemins de traverse.



Présentation

  • : Le blog de Lyonnel Groulez
  • Le blog de Lyonnel Groulez
  • : Les écrits de Lyonnel Groulez, romans, récits, et textes divers
  • Contact

Crime passionnel

Présentation

Chapitre 1 : Résolution

Chapitre 2 : Planification

La rate de Paris