Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 06:35

L'autre jour, j'ai téléchargé une application sur mon téléphone. Rien de bien original.

 

Elle permet de lire des ebooks, ça existe pour le matériel spécialisé mais aussi pour les ordinateurs et les téléphones. Pour voir ce que ça donne, j'ai recherché quelques textes gratuits. Et effectivement, il y en a parmi les oeuvres anciennes qui appartiennent au domaine public.

 

Depuis, dans le métro, je m'offre une quelques fleurs.


Étienne Carjat, Portrait of Charles Baudelaire, circa 1862

 

Baudelaire par Carjat

(Licence Commons)

Remords posthume

 

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse;

Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini,
 - Car le tombeau toujours comprendra le poète, - 
Durant ces longues nuits d'où le somme est banni,

Te dira : « Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts? »

 - Et le ver rongera ta peau comme un remords.

 

Baudelaire (Les Fleurs du Mal)

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyonnel Groulez - dans Au jour le jour
commenter cet article

commentaires

Ophélie Conan 10/04/2013 11:32


"Car le tombeau toujours comprendra le poète."
J'aime beaucoup cette inversion. C'est un très beau poème.
Bonne journée Lyonnel,
Ophélie

Lyonnel Groulez 10/04/2013 14:08



Tout est bon chez lui, y a rien à jeter.



Marie-Alice 10/04/2013 08:49


interessant cette application !

Lyonnel Groulez 10/04/2013 14:07



Je n'ai pas encore d'opinion, mais sur un écran de téléphone (même dans l'autre sens) c'est un peu petit. Disons que pour le Fleurs du Mal, ça va mais parmi les ebooks gratuits, j'ai trouvé Crime
et châtiment, et là...



jill bill 10/04/2013 07:25


Bonjour Lyonnel... Voui j'ai lu chez une aminaute que le métro faisait son poète... Ma foi pourquoi pas !!  J'adore ce Remords posthume que je connaissais... Merci... jill

Lyonnel Groulez 10/04/2013 14:05



Le poète du métro n'est-il pas celui dont je parlais ici et que j'ai
retrouvé aussi ailleurs sur un autre blog, dans
un post plus ancien.



Présentation

  • : Le blog de Lyonnel Groulez
  • Le blog de Lyonnel Groulez
  • : Les écrits de Lyonnel Groulez, romans, récits, et textes divers
  • Contact

Crime passionnel

Présentation

Chapitre 1 : Résolution

Chapitre 2 : Planification

La rate de Paris