Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 10:49

     

Un air de printemps est arrivé ce matin. Est-ce pour cela que je me suis assis dans cette voiture, de cette rame de l’autre branche ? Et à la place des avis officiels, là où il est écrit « conservez votre billet jusqu’à la sortie » et autre billevesées, j’ai lu ceci :


« Cela m’émeut que même eux m’aiment,

Se lassent les mots qu’eux même amènent, mais mon nez en hume l’amusant fumet, car carême en eu, par … ses mets nés, et carrément nus, par ces mets ci,

S’aimer »

 

Un mot, une syllabe manque. C’est ainsi, on y a collé un autre papier couvert de ces lettres que certains qualifient d’art graphique et qui, non, ne me touchent pas. Etrange destin de ces mots, en partie cachés par des lettres qui se veulent calligraphie à la place d’autres mots qui se veulent ceux de l’ordre.

 

Mais un air de printemps flotte, l’ordre ne peut gagner.

Partager cet article
Repost0

commentaires