Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 09:07

 

Herman Van Rompuy

Pas Arnold Schwarzenegger

Est roi de l’Union



En voilà un qui s’inscrit dans les pires… Mais il est à propos ! Il a été inspiré par un article publié hier dans Libération qui évoque pour Arnie une carrière de « Presidentator » après celle de « Gouvernator ». Ce n’est ni sérieux, ni très intéressant.



Mais le journaliste en profite pour se moquer du très effacé, très discret Herman Van Rompuy en lui trouvant le sobriquet de Haiku Herman au prétexte que ce président dont tout le monde, et moi le premier, a oublié le nom est amateur de haïkus.



Mais c’est qu’il me devient subitement sympathique ce belge qu’on a mis là en espérant qu’il ne ferait aucune ombre à ceux qui se sont longuement concertés pour le trouver. Parmi ces hauts personnages fort imbus d’eux-mêmes, combien sont capables de dire ce qu’est un haïku, et pas même en en donnant une définition précise, juste en indiquant vaguement de quoi il s’agit…



C’est vrai, cela peut paraître dérisoire, ces petits textes, chargés de donner une éternité à l’instant éphémère, et un président de l’Europe qui en lirait, ou pire qui en écrirait, comment le prendre au sérieux ? Et pourtant, qu’elles doivent être épuisantes ces longues soirées de discussion où chacun fait des déclarations dont tous ses collègues chefs d’état savent bien ce qu’il faut penser. Sans doute Haïku Herman trompe-t-il l’ennui en écrivant quelques mots, en s’astreignant à cette forme d’expression. Il m’est plaisant de penser que c’est ainsi que cela se passe, et que ce n’est pas différent de ce qu’il m’arrive de faire lorsque des réunions dont l’utilité n’était dès le départ pas évidente s’éternisent sans que personne ne sache ou ne puisse prendre la moindre décision.



Et si, pour les prochaines élections, on demandait à chaque candidat de proposer une dizaine de haïkus ? Et si, au lieu de voter pour un homme ou une femme, on choisissait celui ou celle dont les haïkus nous ont plu ? Le résultat ne serait pas plus mauvais et au moins, les promesses destinées à n’être pas tenues pourraient être rangées.



Mais qui sait, c’est peut-être ainsi que l’on a désigné ce président de l’Europe que tout le monde a oublié.





Partager cet article
Repost0

commentaires

O


Je ne connaissais pas cette passion pour les haïkus de l'actuel président du Conseil européen! Mais votre idée, Lyonnel, de demander aux hommes politiques qui veulent se faire élire d'écrire des
haïkus me paraît une très bonne idée. Ça ne peut pas être pire que l'actuelle procédure! ;) Ophélie



Répondre
L


Il faut revigorer la démocratie!