Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 07:11

 

Il est temps de faire le point. J’ai donc trois romans sur lesquels il m’arrive de travailler. D’abord, il y a « Addiction ». A la fin de l’été, je l’ai cru terminé, j’ai même été assez présomptueux pour l’envoyer à un éditeur, un seul, qui a dû pester en découvrant ce texte mal ficelé, pas mieux écrit que la palanquée de mauvais textes que quelqu’un doit malgré tout parcourir. Non seulement, je l’ai envoyé mais j’ai créé un blog pour le diffuser sur internet. Ai-je cru à l’intérêt de ce texte ? En réalité non, mais je devrais m’en libérer, après l’avoir écrit déjà pour me libérer d’un sentiment que je savais toxique et qui ne m’a jamais totalement lâché. Je voudrais le reprendre de l’extérieur, en m’éloignant beaucoup plus de la réalité qui me l’a inspiré et dont je me suis aperçu, en lisant mon texte, qu’elle avait été assez peu fidèlement transcrite. Des évènements importants sont absents, d’autres, inventés ou très modifiés, prennent une place exagérée. Et surtout, l’essentiel du roman est hors sujet : je voulais montrer une addiction et la rédemption, je me suis focalisé sur un amour sorti d’une histoire sordide dont beaucoup penseront qu’elle l’est restée. Ils ont tort mais j’ai trop mal écrit pour les convaincre. Je ne sais pas si je vais encore reprendre « Addiction », et je ne sais pas non plus si je vais publier d’autres passages. Je souffre encore de tout cela malgré le temps qui passe.

 



Ensuite, que faire de ce « Crime passionnel » ? Il n’est pas terminé, le sera-t-il un jour ? Il s’est enlisé dans une quête sans fin au point qu’à un certain moment, j’ai pensé qu’il fallait l’arrêter, ne pas finir l’histoire qui en réalité n’a pas d’importance, laisser l’éventuel lecteur imaginer la suite, car l’essentiel était dit. Lui aussi, je l’ai relu ces dernières semaines et ce ne sont pas que des petits défauts que j’ai trouvés. J’ai manqué de rigueur en voulant écrire sans plan, sans règle. Et je me suis trouvé à répéter des situations, des phrases entières. Il faut reprendre et corriger tout cela. Mais ce ne serait rien : je me suis perdu dans des voies improbables et peu crédibles qui prennent trop de place et m’ont distrait de ce que je voulais dire et montrer. Le début me plait assez, quelques passages aussi, mais beaucoup trop de pages sont ennuyeuses. Je vais sans doute le laisser vieillir un peu, l’oublier et y revenir quand je me sentirai prêt.



Enfin, un roman nouveau s’est emparé de moi. C’est une idée qui m’est venue et qui m’a obligé à écrire une dizaine de pages qui sont le début d’une histoire. Je n’en dirai guère plus ici, car rien ne prouve que ces premiers paragraphes auront une suite. Je l’évoque pourtant, comme pour me pousser un peu plus à avancer.



Voilà pour les romans. Après, il reste les petits morceaux. Quelques haïkus, en rafale ou isolés. Cela vient sans que je sache ni pourquoi ni comment. Parfois, cela me prend et puis il peut se passer des semaines sans qu’il ne se passe plus rien.



Et puis, il y a mes petits billets, sur le blog, l’autre. Ceux là aussi sont envahissants et puis, au gré des évènements, et des humeurs, ils tombent tous les jours ou plus rarement.



Sous une forme ou une autre, il faut bien écrire, n’est-ce pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyonnel Groulez - dans Au jour le jour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lyonnel Groulez
  • Le blog de Lyonnel Groulez
  • : Les écrits de Lyonnel Groulez, romans, récits, et textes divers
  • Contact

Crime passionnel

Présentation

Chapitre 1 : Résolution

Chapitre 2 : Planification

La rate de Paris