Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 06:43

Je me rends compte que faire vivre deux blogs est assez difficile. D’autant qu’ils sont trois, mais le dernier, laissons le en dehors, il n’a guère de rapport avec les deux premiers.

 

Dans l’ordre d’apparition vient d’abord le blog du roman « Addiction », créé dans un moment d’égarement et sous la pression de l’urgence qui me tenait et me pressait d’afficher ce texte et de la partager par tous les moyens. Pour m’en libérer. Ce fut un demi succès car il m’a hanté encore pendant bien des semaines, des mois même. Dans les premiers temps, le blog fut tout entier dédié à la publication et aux derniers soubresauts de l’aventure amoureuse qui fut la cause de l’écriture de ce texte. A cette époque, j’ai aussi relaté mes pérégrinations dans le monde de la publication sur internet, mais aussi mes doutes sur ce que j’avais appelé roman. Ensuite, le blog est devenu le point d’accueil de billets que l’on peu qualifier d’humeur sur des sujets d’actualité. Mais j’avais aussi envie de montrer, de temps en temps, des textes qui me venaient, fonctions de l’humeur du moment sans que je me soucie particulièrement de leur qualité.


C’est pour cela que j’ai voulu créer le blog de Lyonnel Groulez. J’ai gardé ce nom, composé, ce n’est pas original, à partir d’éléments familiaux que j’avais imaginé parce qu’il me fallait bien apparaître sous un nom et que je n’avais pas envie d’utiliser ici celui que l’état-civil me connaît. Les textes qui je mets sur cet espace là ne sont pas liés directement à l’actualité, ce n’est pas là que je réagirai aux dernières déclarations des uns ou des autres, aux catastrophes qui écrasent le monde. Bien sûr, les textes sont aussi influencés par le monde. Et par les souvenirs de l’époque qui a produit « addiction ». Tout se rejoint.


Assez bizarrement, et sans véritablement que je l’aie cherché, de petites communautés assez disjointes se sont constituées autour de ces deux blogs. Encore que « communauté », et « autour », sont des mots assez abusifs. Disons, qu’il existe quelques habitués qui lisent assez régulièrement ce que je propose, comme je lis moi-même ce qu’ils proposent ailleurs. Et j’ai envie de continuer à faire vivre ces deux blogs.


Mais c’est difficile, cela demande du temps et il faut choisir où publier un texte. J’ai bien envie de réserver dorénavant le blog addiction à mes billets d’humeur, que j’aimerais quotidiens. Peut-être vais-je aussi me décider à y publier le reste de ce texte, mais rien n’est sûr tant je suis aujourd’hui persuadé que ce texte a besoin de beaucoup de travail, et d’un travail que n’ai guère envie de faire, que ne suis pas capable de faire.


Voilà, ce qui devait être dit l'est.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


faire vivre deux blogs est en effet une lourde tache cela prend du temps j'en connais un rayon mais je trouve que tu te débrouilles très bien   bonne journée


Marcel



Répondre
L


Mais c'est parfois en trouvant l'inspiration ailleurs! Voir un terril chez toi m'a l'autre jour rappelé bien des souvenirs par exempel!



E


n'expliquez plus, faites !



Répondre
L


Très juste. C'est la partie divergence. SI le moteur suit.



E


Merci... Je ne savais pas que tu avais 2 blogs! bises



Répondre
T


le temps..le temps..je cours après ce matin...



Répondre