Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 06:37

 

A quoi bon raconter des états d’âmes ? Si seulement j’étais poète, je les sublimerais et d’un rien endormi je ferais un astre dont personne, et certainement pas moi, ne saurait plus se détacher. Je ne suis rien, je n’arrive même pas à être un écrivaillon poussif. C’est à peine si j’ai su trouver quelques haïkus malingres. J’ai fondé tant d’espoir sur ces romans mais je m’essouffle avant d’arriver à exprimer ce qui m’a fait les commencer. Dépasser la vingtième page est si difficile.



Oui, à quoi bon encore écrire ainsi, j’ai un autre blog pour les petits billets qui me font tenir. Ici, je n’ai pas besoin d’ajouter un article chaque matin, ni chaque semaine d’ailleurs. Peut-être arrivera-t-il que j’y vienne souvent. Pas en ce moment. J’ai envie, mais çà ne vient pas. Les phrases commencent puis elle repartent, se cachent pour que je les oublie et gagnent ce jeu.



Ici, je voudrais que l’on trouve des textes que j’aimerais, que j’aurais fait. Mais mon cœur est trop vide et trop lourd pour me le permettre. Je dois ressusciter d’abord.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

l'écriture est un exercice difficile, surtout dans la persévérance... Courage, vous y parviendrez.
Au plaisir de vous lire,
alx


Répondre
L


Difficile ou pas, nécessaire, indispensable